Ces mots qui tuent, ces mots qui soignent

ElvanaAgoraCom_Article_CafeCoachingMarch

 

Samedi 1 Mars à partir de 19:30 j’anime avec Marie Gabrielle Dinunzio, un atelier interactif sur « l’Impact des mots ».

Vous est-t-il déjà arrivé de sentir votre parole impuissante face à une situation?

Quand nous nous assurons que nos attentions sont bonnes, que nos pensées et nos sentiments sont positifs nous sommes déjà dans le bon chemin vers une expression efficace.

Mais que faire quand nous sommes submergés par un sentiment de frustrations, de déception ou d’agacement ? Il faut bien l’exprimer ! En effet, mais je vous propose quelques petits astuces :

– Premièrement, prenons la responsabilité de nos opinions, en utilisant la première personne du singulier. Au lieu de dire « tu étais agressif lorsque tu m’as parlé hier à table »,  exprimons nos sentiments : « j’ai été irritée hier soir par ton langage ». Exprimons nos besoins : « j’aurais tellement envie de plus de douceur dans nos rapports ».

Evitons les adverbes « toujours », « jamais », « pas assez », « trop », etc, à travers lesquels nous exprimons plutôt la force de nos sentiments négatifs. Au lieu de dire : « tu ne fais pas assez pour la gestion de la maison », faisons part à nos conjoints de nos observations : « Je me sens fatiguée. Pourrais-tu t’investir un peu plus dans les tâches ménagères ? ».

Evitons les jugements en identifiant tout simplement les faits. Au lieu de dire « tu es compliqué », nous pouvons reformuler en disant « lorsque tu déclares que tu ne trouves rien qui te plaise dans ce restaurant, je me sens contrarié… »

Formulons des demandes  positives, soyons clairs par rapport à ce que nous souhaitons concrètement. Au lieu de dire « arrête de crier », nous pouvons dire « j’aimerais que nous arrivions à communiquer avec bienveillance ».

– Dernier astuce : le silence. Parfois il est bon de prendre un peu de recul et de chercher des ressources en dehors de nous. C’est le moment de trouver un ami qui a la capacité d’écouter sans vous donner de conseils. Si ce précieux ami existe, pourquoi ne pas l’appeler ? Sortir du contexte qui nous bloque nous permet de nous détacher vis-à-vis de nos difficultés de communiquer avec la personne en question.

Venez participer ce soir avec plaisir et simplicité à un atelier interactif sur ce thème,  en compagnie de 2 coaches professionnelles, membre de la Fédération Internationale de Coaching.  Pour réservez vos places envoyez un email à cafecoaching@outlook.fr. Plus d’info sur notre page Facebook.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *